Microsoft à la conquête des PME

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 11/12/2008 vers 9h par :
Gilles SALOMON

L’offre Essential Server

Depuis de nombreuses années, en pratique depuis 1997 qui constitue l'année de sortie de Back Office Small Business Server sur NT 4.0, Microsoft s'intéresse au marché des PME avec une offre qui a rencontré un certain succès appelée Small Business Server.

Basé sur Windows Server, ce produit vient d'être mis à jour en reposant sur Windows Server 2008 et en se voyant logiquement baptiser Small Business Server 2008.

La nouveauté cette année réside dans l'arrivée d'une nouvelle solution destinée aux grosses PME et appelée Essential Business Server 2008. Dans la foulée, Microsoft en profite pour créer une nouvelle famille de produits appelée Windows Essential Server regroupant ces deux produits, tout comme il avait créé la famille System Center pour un marketing plus efficace de sa gamme grandissante de produits de management.

L'offre Essential Server représente donc le fer de lance de l'offensive de Microsoft pour amener les PME à adopter son offre d'infrastructure réseau et par la même occasion pousser à l'utilisation de différentes applications complémentaires tant sur le serveur (Exchange, SharePoint, SQL Server) que sur le poste client (Vista et Office). Windows Small Business Server 2008 

Fidèle à ses racines, Small Business Server 2008 représente une offre d'infrastructure réseau packagée et tarifée pour le segment de marché constitué de PME comptant jusqu'à une cinquantaine de PC dans l'entreprise. Avec Small Business Server, Microsoft est pratiquement seul sur le marché de la PME, si l'on excepte quelques distributions Linux dont la diffusion reste encore confidentielle. Si l'on considère les ventes de Windows Server et de Small Business Server sur ce marché, Microsoft estime que 70  % des entreprises sont équipées de ces produits, soit un pourcentage assez proche de la pénétration de l'infrastructure Microsoft sur le segment grand compte.  S

mall Business Server présente l'avantage de fournir aux PME l'ensemble des outils d'infrastructure, de communications et de collaboration d'une grande entreprise à un coût abordable et sans nécessiter de compétences pointues sur tous ces domaines. Small Business Server intègre plusieurs applications dans une solution packagée ne nécessitant qu'un seul serveur: Windows Server 2008, Exchange Server 2007 ainsi que Windows SharePoint Services 3.0. 

Le fait d'inclure Exchange Server 2007 implique que le serveur soit basé sur un processeur 64 bits, ce qui en pratique nécessite l'acquisition d'un nouveau serveur sachant que la base installée de Small Business Server 2003 se contentait de serveurs 32 bits.

Parmi les nouveautés de cette édition figurent l'inclusion de versions d'évaluations de Forefront Security pour Exchange et de One Care pour serveur, la possibilité d'installer un deuxième serveur lorsque l'on achète la version Premium de Small Business Server qui inclut SQL Server 2008 édition, standard et enfin une intégration simple à établir avec Office Live Small Business, l'offre d'hébergement de sites Web et de collaboration de Microsoft destiné aux PME.

L'attrait de Small Business Server pour une PME repose sur deux facteurs : l'intégration de la solution et son mode de licencing. 

L'intégration des différents composants serveurs simplifie considérablement l'installation de Small Business Server, même s'il elle requiert quelques compétences réseau. La gestion de cette infrastructure est par contre à la portée d'un généraliste informatique comme il s'en trouve généralement dans les PME, voire à la portée du PDG de l'entreprise. Cette gestion repose sur une console comprenant l'ensemble des outils (ressources partagées, utilisateurs, sécurité, sauvegarde, ...) dont peut avoir besoin l'administrateur réseau au quotidien.

Le deuxième intérêt de Small Business Server réside dans une tarification à la fois attractive et simple à comprendre, ce qui constitue un paradoxe quand on évoque le sujet du licencing chez Microsoft. Le coût de Small Business Server est d'environ 30 % moins cher que les coûts de licence cumulés des composants de cette solution et la simplicité de la tarification découle de l'existence d'une CAL unique donnant accès à l'ensemble des services de la plateforme. Le coût global est donc le prix de licence du serveur SBS (environ 1 000 €) auquel on ajoutera le nombre exact de licences client (CAL), soit environ 80 € par poste, sauf si l'on souhaite utiliser SQL Server 2008 auquel cas il faudra compter 800 € de frais de licence supplémentaire pour le serveur et 190 € par utilisateur accédant à ce serveur.

Une fois installé, Small Business Server offre un éventail de fonctions qui se rapproche de l'environnement informatique d'une grande entreprise : push email à l'attention des mobiles via Exchange, accès Webmail avec OWA, intégration des faxs entrants avec SharePoint, ...

L'ensemble de ces services excède sans doute ce dont peuvent avoir besoin la plupart des petites entreprises mais à l'instar d'Office, il est rassurant pour une PME de savoir que l'on dispose de l'ensemble des outils dont on peut avoir besoin. Pour les petites PME ou les TPE, une alternative intéressante à considérer réside dans Windows Home Server, une offre certes conçue pour le marché domestique et limitée à dix postes mais qui peut très bien être utilisée comme serveur de fichiers et serveur de backup pour les postes clients tout en permettant, depuis Internet, d'accéder de façon sécurisée aux informations  contenues sur le serveur.

Comparé à Small Business Server il manque certes à ce produit des outils de messagerie et de collaboration mais ceux-ci peuvent se trouver pour l'essentiel dans une combinaison des offres de messagerie de Microsoft (Hotmail) avec l'utilisation de Office Live Workspace pour la collaboration, sans oublier bien sûr Google Docs, l'offre alternative de Google.

D'après certains partenaires Microsoft qui travaillent sur le créneau de la TPE, Home Server représente une solution intéressante qui rencontre de plus en plus de succès, notamment pour les consultants qui travaillent essentiellement depuis leur domicile et qui ont plusieurs machines, professionnelles comme personnelles à gérer. 

Windows Essential Business Server 2008 : Cette nouvelle offre vise à adresser un marché jusque là dépourvu de solutions spécifiques, de la part de Microsoft comme de tout autre éditeur.

Essential Business Server vise les entreprises disposant d'un parc comptant jusqu'à 300 PC qui sont donc trop importants pour s'accommoder de Small Business Server mais  qui ne nécessitent pas pour autant la sophistication ainsi que la complexité de l'infrastructure réseau standard de Microsoft. 

Les mêmes principes qui sous tendent Small Business Server sont présents dans Essential Business Server 2008 : une intégration poussée de plusieurs applications serveurs dans une solution unifiée, une installation simplifiée et une tarification attractive et simple.

Par rapport à son petit frère, Essential Business Server intègre un plus grand nombre de composants d'infrastructure et comprend notamment Essential System Center qui combine Operations Manager 2008 avec WSUS (Windows Update Services) pour la distribution de patchs, ce dernier produit étant également présent dans Small Business Server 2008.

Essential Business Server requiert trois serveurs pour l'installation de la version standard et un quatrième pour l'édition Premium qui comprend SQL Server 2008.

Tout comme SBS, EBS 2008 est conçu pour s'installer avec un minimum d'étapes et pour que l'installation résultante intègre et optimise l'utilisation de ses différents composants. On pourrait s'étonner qu'Essential Business Server nécessite entre trois et quatre serveurs, sachant que cette solution est basée sur Windows Server 2008 et intègre donc Hyper-V, l'hyperviseur de Microsoft.

Interrogé sur ce sujet, Pierre Chesné chef de produit technique en charge de Small Business Server et d'Essential Business Server chez Microsoft France explique que le développement d'Essential Business Server à commencé bien avant qu'Hyper-V ne soit disponible et ajoute que si l'installation d'Essential Business Server est possible sur une machine Hyper-V, sachant que chaque rôle nécessite 4 Go de RAM pour bien fonctionner, il faudrait installer un serveur comprenant entre 12 et 16 Go de RAM, configuration encore peu commune dans le monde de la PME.

Tout comme Small Business Server, Essential Business Server s'administre au moyen d'une console unique offrant une vision d'ensemble de la santé du réseau, de celle des postes de travail, des utilisateurs, des services qui s'exécutent, de la sécurité, ...

Cette console est conçue pour des généralistes de l'IT et est extensible de façon à pouvoir intégrer des solutions additionnelles, par exemple le récent Dynamics NAV 2009 que l'on pourra surveiller depuis cet outil unifié ou encore la solution de backup ARCServe de CA. Essential Business Server reste une solution destinée aux PME, sachant qu'elle ne supporte qu'un seul domaine et ne permet donc pas de relations de confiance entre différents domaines Essential Business Server 2008.

Les agences d'une entreprise sont supportées à condition de faire partie du même domaine. Essential Business Server permet néanmoins d'envisager le déploiement de serveurs additionnels, les CAL (licence d'accès client) utilisées permettant également d'accéder à des serveurs de même nature. Si d'autres serveurs Windows Server 2008 sont installés ultérieurement, il ne sera pas nécessaire d'acquitter de CAL pour ce service.

Le marché : Selon Julie Desoeuvre, chef de produit serveur chez Microsoft France, 90 % des entreprises de ce segment sont déjà équipées de serveurs, l'éditeur visant avec sa gamme Windows Essential Server un marché de renouvellement,  une bonne partie des serveurs existant ayant plus de six ans d'âge, qui permettra aux entreprises de consolider différents serveurs existants et d'homogénéiser le parc de serveurs et de clients existant.

Microsoft France compte sur un réseau actif de 700 partenaires disposant de la certification spécialiste PME pour pousser cette offre. Le marché global étant estimé à 200 00 établissements comprenant de 5 à 300 PC. L'éditeur compte également sur une nouvelle offre de solutions de financement récemment annoncé qui permet de bénéficier d'un taux de 4,9 % sur 36 mois sur la gamme complète de solutions Microsoft.

La gamme complète Windows Server  : Avec ces deux derniers produits, Microsoft dispose désormais d'une gamme complète de solutions serveurs, du marché domestique ou la TPE avec Home Server, jusqu'à la multinationale avec les différentes éditions de Windows Server, sans oublier l'offre HPC (High Performance Computing) pour les supercalculateurs. La complétude de cette offre place Microsoft en situation de fournisseur privilégié de solutions d'infrastructure quelle que soit la taille de l'entreprise et représente, à l'instar de Windows sur le poste client, une plateforme sur laquelle commercialiser sa gamme d'applications serveurs : Exchange, SharePoint, SQL Serveur, la gamme System Center, Communications Server notamment.

Il existe un certain nombre de solutions alternatives visant spécifiquement le créneau des PME.  Souvent packagées sous la forme d'appliances de sécurité, de NAS, de progiciels Open Source, elles reposent généralement sur un noyau Linux à l'instar de l'offre de Novell qui se rapproche de Small Business Server 2008.

Le point faible de ces offres résidant dans la difficulté d'intégration de différents composants en vue de former une solution d'ensemble, un des arguments forts de Windows Essential Server. L'alternative Online Services Online Services représente l'offre naissante de services hébergés par Microsoft. A ce jour, Exchange, SharePoint et Live Meeting sont disponibles pour les entreprises américaines moyennant un coût mensuel global de 15 $ par utilisateur et par mois.

Même si certaines restrictions fonctionnelles s'appliquent concernant SharePoint principalement, il peut être tentant de recourir à ce type de services plutôt que de déployer une infrastructure physique au sein de l'entreprise qui représente un investissement initial important, sans oublier les coûts de maintenance au fil du temps.

Ces mêmes services seront commercialisés en Europe par Microsoft au cours du premier semestre 2009 et il sera intéressant de considérer la rapidité avec laquelle les entreprises adopteront cette solution plutôt que de déployer leur propre solution en interne.

Compte tenu de ce qui semble être une vague inéluctable vers le cloud computing, il se pourrait bien que Small Business Server 2008 tout comme Essential Business Server 2008 représentent les derniers représentants d'une approche visant à proposer une solution d'infrastructure complète à déployer dans le datacenter de l'entreprise. (Source IT Channel).

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com