Avec MED-V, Microsoft fait tourner les vieilles applications Windows dans Vista

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 26/01/2009 vers 9h par :
Gilles SALOMON

L'éditeur a dévoilé la première bêta de MED-V, un outil qui rend compatibles avec Vista des applications conçues pour Windows XP et Windows 2000.
Bien conscient qu'il est impossible de garantir la compatibilité des applications d'une version de Windows à une autre, Microsoft mise sur la virtualisation pour aider les entreprises à « gérer l'obsolescence de leurs logiciels ».

La firme de Redmond a mis en ligne le 15 janvier dernier la version bêta de MED-V (Microsoft Enterprise Desktop Virtualization), un logiciel très prometteur qui permet, en ayant recours à la virtualisation, de déployer sur des PC équipés de Windows Vista des applications jusqu'alors exclusivement compatibles avec Windows XP ou Windows 2000.
Hérité du rachat de la société Kidaro en mars 2008, MED-V est un outil d'administration capable de tester, de sécuriser et de déployer des machines virtuelles créées avec Virtual PC 2007 sur les postes de travail des employés.

Les machines virtuelles ainsi déployées permettent aux utilisateurs d'exécuter des applications conçues pour les anciennes versions de Windows et normalement incompatibles avec Vista.
L'utilisateur final ne sait pas qu'il utilise une machine virtuelle : Beaucoup d'entreprises utilisent par exemple toujours XP car il leur est impossible de faire tourner Internet Explorer 6 avec Vista, alors que leur intranet métier a été optimisé pour ce navigateur. De même, certaines applications s'appuyant sur les premières versions du framework .Net ou sur des machines virtuelles Java spécifiques ne tournent qu'avec Windows 2000 ou Windows XP.

« Une force de MED-V est qu'il permet de déployer ces vieilles applications sans que l'utilisateur final ait conscience qu'il utilise une machine virtuelle. Lorsqu'il clique sur un raccourci dans le menu Programmes, il ne voit pas que Virtual PC s'exécute en arrière-plan », explique Arthur Lesne, chef de marché chargé des solutions de virtualisation sur le poste de travail chez Microsoft France.
Pour l'instant, la version bêta de MED-V s'installe exclusivement sur Vista, mais, dans la version finale, la partie serveur du logiciel (qui permet d'administrer les machines virtuelles) tournera avec Windows Server 2008.

Officiellement, seuls Windows XP et Windows 2000 pourront être virtualisés avec la version 1 de MED-V (alors que Virtual PC permet techniquement de virtualiser Windows 98 ou Linux). De même, seuls les postes de travail équipés de Windows Vista et de Windows XP (1) pourront faire tourner les machines virtuelles ainsi créées.
Un outil réservé aux entreprises ayant souscrit une Software Assurance

A terme, Windows 7 devrait lui aussi pouvoir faire tourner les machines virtuelles gérées par MED-V. « C'est une solution qui s'inscrit dans notre stratégie à long terme », assure Arthur Lesne. Selon lui, la version 2 du logiciel est déjà en cours de développement et pourra ponctuellement fournir des postes de travail virtuels aux employés qui veulent travailler à la maison ou aux partenaires de l'entreprise qui doivent collaborer sur un projet spécifique.

En attendant, la version finale de MED-V 1.0 sera intégrée d'ici à la fin du premier semestre, sans supplément, dans le Microsoft Desktop Optimization Pack (MDOP), un kit d'outils (2) réservés aux entreprises ayant acheté leurs licences logicielles dans le cadre d'un contrat dit de Software Assurance. Ce contrat permet d'utiliser jusqu'à quatre machines virtuelles sur un même poste de travail (en plus du système hôte), et il n'est pas nécessaire d'acheter de licence pour les systèmes d'exploitation installés dans chacune de ces machines virtuelles.
(1) Il est ainsi possible d'utiliser MED-V pour faire tourner une application Windows 2000 sur un PC piloté par Windows XP.
(2) MDOP contient notamment des outils permettant de dresser un inventaire du parc installé, de gérer les droits utilisateur des employés ou encore d'effectuer du monitoring et de la maintenance.  (Source 01 net).


 

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com