Mozilla prête main-forte à Bruxelles contre Microsoft

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 18/02/2009 vers 8h par :
Gilles SALOMON

L'éditeur de Firefox sera consulté par la Commission européenne dans le cadre de son enquête sur l'éditeur américain, poursuivi pour abus de position dominante.

La Commission européenne poursuit son enquête sur Microsoft, accusé par l'éditeur norvégien Opera d'abus de position dominante sur le marché des navigateurs du fait de la vente liée de Windows et d'Internet Explorer sur les PC.

Bruxelles peut désormais compter sur un allié de poids, puisque la Fondation Mozilla, qui édite Firefox, a été autorisée à intervenir dans ce dossier en tant que tierce partie intéressée.
La fondation est évidemment la mieux placée pour témoigner des difficultés pour un éditeur de navigateur à pénétrer le marché.

« Les dégâts que Microsoft a causés à la concurrence, à l'innovation et au rythme de développement du Web sont flagrants et se poursuivent, commente Mitchell Baker, la présidente de Mozilla, sur son blog. Les pratiques commerciales de Microsoft ont fondamentalement amoindri (en fait, quasiment éliminé) la concurrence. »

Microsoft déjà condamné en 2004 : La présidente se déclare prête à « offrir l'expertise de Mozilla » à la Commission européenne, qui considère qu'une « solution efficace » s'impose. « C'est un domaine très complexe, qui implique les navigateurs, l'expérience utilisateur, les canaux de distribution, les OEM [les sous-traitants, NDLR] et les bases pour poursuivre l'innovation », souligne-t-elle après avoir rappelé que le succès relatif de Firefox ne doit pas masquer les ravages de l'hégémonie de Microsoft sur les PC.

Il y a trois semaines, la Commission européenne a adressé à Microsoft les griefs retenus à son encontre. Pour la Commission, la vente liée de Windows et d'Internet Explorer « porte préjudice à la concurrence entre les navigateurs Web, compromet l'innovation en matière de produits et limite, en fin de compte, le choix des consommateurs ».

Microsoft a jusqu'à la mi-mars pour y répondre et demander à être entendu par Bruxelles. L'éditeur a déjà écopé d'une amende de 497 millions d'euros en 2004 pour la vente liée de Windows Media Player et de son système d'exploitation. (Source 01 net).

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com