Windows 7 : zoom sur les nouveautés pour l'entreprise

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 19/02/2009 vers 9h par :
Gilles SALOMON

Le nouvel OS de Microsoft a été la star de la conférence Tech Days.

C'est l'occasion de faire le point sur ses nouvelles fonctions professionnelles.

Si l'on en croit Microsoft, près de 15 700 visiteurs ont, en trois jours, franchi la porte des Tech Days qui se tiennent à Paris depuis le début de la semaine. Et pas moins de 4 000 d'entre eux se sont inscrits pour suivre les sessions techniques sur Windows 7, alors que le système d'exploitation (OS) est encore en version bêta.

« On a même dû refuser du monde », s'est exclamé Marc Jalabert, directeur marketing de Microsoft, lors d'une conférence de presse.
Si Windows 7 apportera plus de rapidité et de confort à l'utilisateur particulier, les entreprises pourront, elles aussi, s'attendre à un lot d'améliorations par rapport à Vista.

Seven sonne le glas du réseau privé virtuel :
Ainsi, en matière de productivité, la grande nouveauté s'appelle DirectAccess, à savoir la combinaison possible de Windows 7 avec Windows Server R2 .

« On peut mettre en place un tunnel entre le PC et le serveur pour se connecter aux ressources de l'entreprise, à partir du moment où il y a une connexion à Internet. Cela veut dire que l'on n'a plus besoin de VPN. Plus de soucis avec la carte 3G, plus d'expérience dégradée de connexion. On se connecte au réseau de l'entreprise sans avoir ouvert un VPN, avec toute la lourdeur que cela impose », explique Julien Lesaicherre, chef produits chez Microsoft.

S'appuyant sur la technologie de cryptage IPv6-over-IPsec, DirectAccess permet ainsi d'accéder de manière sécurisée aux dossiers partagés en réseau, aux sites intranet et aux applications.

Microsoft a également amélioré la sécurité, avec AppLocker, qui permet à l'administrateur de bloquer l'utilisation de certains logiciels en quelques clics. La fonction existait sur XP et Vista, mais était difficile à maintenir. Il semble qu'elle ait maintenant atteint sa maturité.

Autre évolution : BitLocker, la fonctionnalité de Vista qui permet de chiffrer un disque dur et d'empêcher son amorçage sur un autre PC - en cas de vol, par exemple - est étendue aux périphériques de stockage et aux clés USB.
« Par exemple, à chaque fois que le service comptabilité ou la DRH d'une entreprise transfère des données sur une clé USB, l'administrateur peut imposer que cela passe avant tout par le cryptage de cette clé. Cela ne prend que 3 à 4 minutes pour une clé de 2 Go », ajoute le chef produits.

Un système plus éco-énergétique : Windows 7 intégrera aussi des nouveautés sur la recherche et sur l'accès à l'information.

« Selon nos premiers tests, les recherches sont 38 % plus rapides que sur Vista », indique Julien Lesaicherre. Un bouton de prévisualisation (qui était disponible sur Vista, mais... quasiment introuvable) permet un usage plus simple.

Cerise sur le gâteau, il est possible de combiner recherche locale (sur son poste) et recherche sur Internet. La fonction Microsoft Search Federation s'appuie sur le standard Open Search, qui combine favoris locaux et Web.

Notons enfin que Microsoft pense aussi au « Green IT », avec par exemple « la définition de timers, qui permettent d'arrêter complètement les tâches, de mieux utiliser les processeurs et la mémoire. Un applet de gestion de l'énergie baptisé Edison se charge de tout », explique Bernard Ourghanlian, directeur technique chez Microsoft.

Selon les premiers tests sur une version pré-bêta, il semblerait que la fonction permette de gagner 15 % d'énergie.

Et pour la migration, un conseil ? « Le meilleur passage sur Seven, c'est depuis Vista, puisqu'il y a compatibilité applicative. Mais tous les scénarios sont envisageables, les outils sont là. On s'est appuyé sur les bonnes pratiques de migration de XP vers Vista pour faciliter la migration vers 7 », conclut Julien Lesaicherre.

Un déploiement simplifié : Microsoft a également pensé aux administrateurs de parcs informatiques. Ainsi, Windows 7 donne la possibilité de « booter » directement depuis un disque virtuel (VHD, virtual hard disk), que l'on pourra stocker sur un serveur en réseau.

Par ailleurs, le nouveau kit de déploiement - Microsoft Deployment Kit 2010 - supportera désormais à la fois Windows 7 et Windows Server 2008 R2.

Une version bêta de ce kit est disponible depuis le 7 janvier. De nouveaux outils de gestion d'images disque sont également introduits, comme le Deployment Image Servicing et Management Tool, qui supporte le format Windows Imaging et VHD. (Source 01 net).

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire

01/06/2017 23:05:56
wh0cd134500 abilify pharmacy amoxil by mail
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com