La justice américaine examine les coûts de la rétrogradation de Vista à XP

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 24/02/2009 vers 12h par :
Gilles SALOMON

Microsoft est accusé de profiter de sa position dominante par une cliente qui a dû débourser 59,25 dollars pour revenir de Vista à XP.

Déjà sous le coup d'une action collective (class action) concernant le programme Vista Capable (un logo controversé accolé aux PC censés pouvoir faire tourner Vista), Microsoft est à nouveau poursuivi aux Etats-Unis pour les pratiques commerciales liées à ses systèmes d'exploitation.

L'éditeur est aujourd'hui attaqué pour la politique de « rétrogradation » appelée Vista Downgrade qu'il a mise en place pour les clients -  en principe des professionnels  - qui souhaitent passer de Vista à XP.

L'affaire a pour origine une plainte déposée par une habitante de Californie, Emma Alvarado. Celle-ci avait acheté en juin 2008 un PC Lenovo équipé de la version professionnelle de Windows Vista et avait dû débourser 59,25 dollars pour le rétrograder vers XP.

Elle accuse aujourd'hui Microsoft d'abuser de sa position dominante. Elle explique dans sa plainte que la demande des consommateurs pour XP reste forte car les médias ont souligné les nombreux problèmes de compatibilité et de performances rencontrés avec Vista.
Or, le seul moyen de se procurer XP est d'acheter un PC livré avec Vista puis d'effectuer une mise à jour descendante payante.

Selon elle, Microsoft violerait ici les lois de protection des clients, notamment le Consumer Protection Act.
Ce sont les fabricants qui fixent les coûts : Microsoft se défend de toute pratique illégale. Bien qu'il ait tout à fait le droit de fixer ses prix comme il l'entend, l'éditeur insiste sur le fait qu'il ne perçoit pas d'argent sur les sommes demandées aux clients pour rétrograder leur PC. En fait, ce sont les fabricants de PC qui fixent les coûts de la rétrogradation, arguant qu'il leur faut concevoir et presser des CD ou des DVD spécifiques contenant des pilotes à jour pour leurs gammes de PC.

D'un point de vue juridique, les fabricants et les distributeurs de PC sont également libres de fixer leurs prix, et les experts en droit américain voient mal comment la plainte pourrait aboutir.
Emma Alvarado ne baisse pas pour autant les bras puisqu'elle travaille désormais à transformer sa plainte en action collective en demandant à tous les clients américains ayant payé pour passer de Vista à XP de se joindre à son action. En novembre dernier, l'écrivain Umberto Eco avait lui aussi dénoncé la pratique de downgrade de Vista vers XP, préférant l'ironie aux tribunaux.

En France, certains constructeurs comme Dell proposent le programme Vista Downgrade au grand public en assimilant particuliers et petites entreprises. Mais, pour en bénéficier, le client doit passer d'une version familiale de Windows Vista à une version professionnelle, une option qui a un coût, 50 euros chez Dell par exemple. (Source 01 net).

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com