Windows Azure compatible avec PHP

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 26/03/2009 vers 8h par :
Gilles SALOMON

Microsoft muscle son nuage informatique Azure, qui est encore en phase de test. Au programme : FastCGI, localisation géographique, base de données relationnelle et compatibilité .NET.

A l'occasion de sa conférence MIX09, qui s'est tenue à Las Vegas du 18 au 20 mars, Microsoft a annoncé de nouvelles fonctions pour Windows Azure, le service cloud computing de l'éditeur, qui est actuellement encore en phase de test.

La première, et sans doute la plus importante, est le support du protocole FastCGI, qui permet la communication entre un serveur Web et un logiciel indépendant.

Les utilisateurs de Windows Azure pourront désormais utiliser d'autres technologies de programmation que celles basées sur .NET. Ainsi, ils pourront exécuter du code PHP, mais aussi Python ou Ruby par exemple. L'ingénieur Microsoft Steve Marx présente, sur son blog, un exemple d'application hébergée par Windows Azure, écrite à la fois en ASP.NET et PHP.

Le service Geolocate est une autre nouveauté intéressante. Avec Geolocate, les développeurs pourront sélectionner précisément le data center sur lequel ils souhaitent faire exécuter leur application.

Actuellement, Microsoft dispose de deux data centers, l'un dans le Nord-Ouest, l'autre dans le Sud des Etats-Unis. L'éditeur veut multiplier les salles blanches pour couvrir également l'Europe et l'Asie. Les avantages d'une localisation géographique sont multiples. Plus proche des utilisateurs, l'application aura de meilleures performances.

Pour des raisons juridiques, il peut également être nécessaire que les données de l'application ne sortent pas de certaines frontières.
Une vraie base de données relationnelle : A l'occasion de MIX09, les équipes de Microsoft ont également présenté l'évolution de SQL Data Services, le service de base de données d'Azure. « Jusqu'à présent, ce service était assez limité. On ne pouvait créer qu'une seule table de données, par exemple. Désormais, les développeurs pourront disposer d'une vraie base de données relationnelle dans le nuage informatique », explique Laurent Ellerbach, directeur marketing plate-forme et écosystème.

A terme, ce service permettra aussi la haute disponibilité et la tolérance aux pannes.

Enfin, Windows Azure supporte la fonction .NET full trust, qui autorise l'utilisation de tous les niveaux de sécurité d'accès. Jusqu'à présent, Azure limitait les privilèges d'accès d'une application, en refusant par exemple des appels de bases de données ou l'accès à certains répertoires ou services Windows. Désormais, les développeurs pourront donc utiliser tous les échelons de sécurité, autorisant ainsi tous les scénarios d'utilisation de leurs applications Web. (Source 01 net).

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com