Microsoft profite de VMworld pour mettre à jour Hyper-V

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 09/09/2009 vers 8h par :
Gilles SALOMON

L'éditeur dévoile une version autonome d'Hyper-V R2, disponible gratuitement en téléchargement. Celle-ci gère la migration à chaud de machines virtuelles sans interruption de service.

L'importance d'une entreprise sur son marché se reconnaît parfois au comportement irrationnel de ses concurrents lors d'un événement que celle-ci organise. A ce petit jeu, VMware prouve qu'il est bien le plus important : ses compétiteurs profitent tous du salon VMworld 2009 pour faire leurs annonces. 

Ainsi Microsoft, vient de livrer une nouvelle version autonome de son hyperviseur Hyper-V, disponible gratuitement en téléchargement.

L'évolution la plus remarquable de cet environnement de virtualisation, que l'on retrouve également dans la version R2 de Windows Server 2008, tient au renforcement des capacités de migration à chaud des machines virtuelles.

Baptisée Live Migration, cette fonctionnalité assure le basculement d'un environnement virtuel primaire vers un environnement virtuel secondaire, ce qui autorise, par exemple, la mise en place d'architectures à haute disponibilité et à faible coût.

Une mise à niveau vis-à-vis de VMware : Cet équivalent du célèbre vMotion de VMware, souffrait cependant d'un défaut : alors que la technologie de VMware assure depuis longtemps une bascule transparente entre l'environnement primaire et secondaire sans interruption de l'application, celle de Microsoft imposait quelques secondes d'arrêt. Hyper-V R2 corrige ce problème.

De plus, il intègre désormais un mode de fonctionnement dit haute disponibilité, qui simplifie la création d'un cluster deux nœuds en environnement virtualisé et assure la bascule automatique d'un serveur virtuel vers l'autre en cas de défection du premier.

Parmi les autres nouveautés présentes dans cet Hyper-V 2.0, on relève la possibilité de gérer jusque 64 processeurs logiques dans chaque hyperviseur (contre 24 antérieurement). On note aussi l'apparition d'un mode de compatibilité entre les processeurs d'une même famille. Grâce à celui-ci, il sera possible de déplacer une charge de calcul entre deux processeurs de version différente, par exemple d'un Opteron vers un Athlon. Une fonction qui facilitera les opérations de mobilité, car jusqu'ici la bascule ne faisait qu'entre deux puces strictement identiques. (Source 01.net)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com