Microsoft instaure une charte de confiance pour lutter contre le piratage

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 17/11/2009 vers 8h par :
Gilles SALOMON

41%. C'est le taux de piratage des logiciels en France. Un taux qui s'avère très élevé, qui fragilise le marché et qui représente un manque à gagner pour les éditeurs estimé à 1,8 milliard d'euros (en 2008, source IDC).

Le piratage logiciel nuit, en effet, à tout le secteur et ses répercussions sont énormes tant en terme de chiffre d'affaires que de croissance et d'emploi. Toujours d'après IDC, une réduction de 10% de ce taux de piratage étalée sur les quatre prochaines années pourrait générer 14 500 emplois.

Voilà pourquoi Microsoft a décidé de mettre en place sa charte « Revendeur des Logiciels Microsoft Originaux ».

Celle-ci vise à valoriser les revendeurs qui jouent le jeu et qui mettent en avant le respect des règles de licences et à promouvoir un environnement sain et « vertueux ».

« Nombreux sont les professionnels de l'informatique qui subissent les conséquences liées à la contrefaçon de logiciels comme le pire de leurs concurrents » souligne Marc Mossé, Directeur des affaires juridiques et publiques de Microsoft France. « Il est fondamental pour l'industrie du logiciel, de réduire ce délit qui est destructeur de valeur économique ».

Microsoft rappelle d'ailleurs que les juridictions françaises sont extrêmement sévères avec ceux qui versent dans la contrefaçon. Ainsi, dans un jugement du 4 mars 2008, le TGI de Bordeaux admet que « [...] l'installation gratuite de copies illicites de logiciels Microsoft fausse également le jeu de la concurrence en ce que la SARL Z. réalise ainsi plus de ventes d'ordinateurs que ses concurrents puisqu'elle pratique des prix plus bas [...] ».

Même topo pour le TGI d'Evry qui, fin octobre 2008, a condamné une société informatique à verser à Microsoft la somme de 29 360,80 euros à titre de dommages et intérêts en réparation des préjudices subis du fait de la contrefaçon de ses logiciels et d'agissements constitutifs de concurrence déloyale et parasitaire.

Avec sa nouvelle charte, Microsoft souhaite mettre un terme définitif à ces pratiques illicites et rétablir la transparence. Les revendeurs doivent pour cela s'inscrire sur le site www.défi-clovis.com.

En adhérant à cette charte, ils réaffirment leur engagement dans la lutte anti-contrefaçon et offrent à leurs clients un gage supplémentaire de sécurité et de confiance.

Ce site leur permettra également de bénéficier d'une visibilité accrue grâce à la mise en place dès janvier prochain d'une cartographie nationale des revendeurs engagé dans cette démarche. (Source ITR News)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com