Que cache le ralliement de Microsoft au standard SVG ?

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 14/01/2010 vers 8h par :
Gilles SALOMON

Avec l’intention d’adhérer au groupe de travail SVG du W3C, Microsoft étend encore son adoption des standards du Web. Le support de SVG dans Internet Explorer serait une excellente nouvelle pour les développeurs Web.

L'équipe de développement d'Internet Explorer (IE) vient d'annoncer sur son blog son intention de rejoindre le groupe de travail SVG (Scalable Vector Graphics) du consortium W3C. « Nous reconnaissons que le graphisme vectoriel est une composante importante de la plate-forme Web de nouvelle génération. Comme le démontre notre engagement continu au sein des groupes de travail du W3C, nous nous sommes engagés à participer au processus des normes pour aider à assurer un avenir sain pour le Web. Notre participation au groupe de travail SVG s'appuie sur cet engagement », déclare Patrick Dengler, chef de projet Internet Explorer.

L'admission de Microsoft au sein du SVG Working Group (WG) n'est pas encore officialisée, mais Doug Schepers, au nom du SVG WG, a accueilli avec enthousiasme cette initiative : « Nous sommes ravis de votre adhésion et nous réjouissons de votre participation… et espérons que IE 9 supportera SVG ! », répond-il en commentaire sur le blog.

Des plug-ins pour lire du SVG dans IE : Les développeurs Web critiquent depuis longtemps l'absence du support de SVG dans Internet Explorer. C'est en effet le seul navigateur à ne pas prendre en compte ce standard ouvert utilisant XML pour décrire des éléments graphiques vectoriels. Au lieu de cela, IE exploite sa propre technologie VML (Vector Markup Language). Il est cependant possible de lire du contenu SVG dans Internet Explorer via des plug-in : Adobe SVG Viewer, Google Chrome Frame, RENESIS Player, Ssrc SVG, Batik ou encore Corel SVG Viewer, Bitflash ou Ikivo.

Le support de SVG dans Internet Explorer, qui reste toujours le navigateur le plus utilisé, est donc une excellente nouvelle pour les développeurs Web qui pourraient adopter massivement ce standard vectoriel.

Initié il a plus de dix ans, SVG n'a jamais réussi à vraiment décoller. Adobe a longtemps soutenu activement ce standard. Avec le rachat de Macromedia en 2005, il s'est focalisé sur la technologie concurrente Flash. De son côté, Microsoft a lancé Silverlight, sa technologie RIA concurrente à Flash. Du coup, SVG n'a jamais trouvé d'usages permettant de faire décoller son adoption.

Flash, Silverlight ou SVG ? Quel intérêt pourrait donc avoir Microsoft à se rallier à SVG ? L'éditeur a bien sûr fourni, depuis quelques années, des efforts louables pour adhérer aux standards. Malgré cela, la dernière mouture IE 8 reste encore loin derrière Firefox, Safari, Opera et Chrome en termes de support des standards.

Pour les prochaines générations de navigateurs, l'enjeu se porte maintenant sur HTML 5, et les navigateurs concurrents précités sont déjà bien avancés sur ce standard. Microsoft a récemment annoncé qu'il supporterait la balise vidéo d'HTML 5, ce qui constitue un grand pas pour l'adoption du standard.

L'adoption de SVG pourrait-elle concurrencer Silverlight ? Ce dernier cherche plutôt à se positionner sur le rendu vidéo streaming haute définition et sur l'élaboration d'applications RIA, domaines où il ne rentre pas en concurrence avec SVG. Il semble que le support de SVG pourrait réduire la dépendance à Adobe Flash pour le rendu vectoriel, une manière subtile d'attaquer la suprématie de son concurrent.

Pour autant, le support de SVG constitue une évolution majeure pour le Web. Le site Sitepoint décrit neuf raisons pour lesquelles SVG est important pour le Web : standard W3C, images vectorielles plus légères, génération côté serveur et client, compatibilité, accessibilité, standard optimisé pour les moteurs de recherche, etc.

Lors de la dernière PDC (Professional Developer Conference) en novembre, Microsoft a dévoilé une version de test d'Internet Explorer 9. On pouvait, entre autres, observer une rapidité accrue dans le rendu des graphiques vectoriels, obtenue grâce au support de l'accélération graphique matérielle via DirectX. Le support de SVG pourrait bénéficier d'une telle accélération matérielle et propulser, enfin, le standard vers une adoption généralisée de la part des développeurs et des utilisateurs. (Source 01net)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com