ETC devient Value Added Distributor de Microsoft Hyper-V

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 27/01/2010 vers 8h par :
Gilles SALOMON

Bruno Barat, Directeur général adjoint d'ETC Métrologie, dresse le bilan de l'année 2009 et dévoile les enjeux majeurs de l'année 2010. Le grossiste mise notamment sur son offre en matière d'assurance-crédit, d'école numérique et d'infrastructures pour profiter de la croissance, enfin de retour.

Quel bilan tirez-vous de l'année 2009 ?
Elle s'est plutôt bien terminée avec un retour à la croissance au mois de décembre. Nous avions déjà noté sur octobre et sur novembre un retour à un certain équilibre en termes de chiffres d'affaires et de nombre de clients facturés. Mais nous nous sommes rendu compte en décembre que la croissance était bien revenue, certes pas encore avec deux chiffres au compteur, mais avec un net regain d'activité sur la fin d'année.
C'est d'ailleurs ce qui a décidé notre actionnaire à remettre en circulation pour environ 3 000 revendeurs en France, 2 000 euros d'assurance-crédit en propre HT. Aujourd'hui, ETC offre donc la possibilité à ces 3 000 revendeurs de faire un business de 2000 euros par mois, à 30 jours de règlement. L'objectif étant de dynamiser l'activité du petit et moyen revendeur, mais aussi d'augmenter notre adressage et d'amener autant que possible ces petits revendeurs à acheter et à accompagner la reprise de la croissance sur le terrain des produits informatiques.
HP a été le premier à œuvrer dans ce sens, mais ETC a décidé de lui emboîter le pas avec cette offre pour l'instant limitée à 2000 euros d'encours. Cela dit, si l'opération fonctionne correctement, nous espérons avoir de 400 à 500 revendeurs actifs courant janvier et pouvoir augmenter les risques d'encours auprès de ces revendeurs-là. Tout en sachant que l'on parle bien aujourd'hui de « risques » et pas forcément « d'impayés ». Car, fort heureusement, nous avons des taux d'impayés assez limités.
Quels ont été les produits phare de l'année 2009 ? Le Plan Darcos autour de l'Ecole Numérique a permis de créer une vraie dynamique autour des ventes d'ordinateurs portables, de solutions complètes de classes mobiles, de logiciels et d'accessoires. Cela a donné l'occasion à un certain nombre de petits revendeurs de vendre des centaines, voire des milliers de PC portables. Et tout cela n'est qu'une première partie du plan d'investissement de l'Etat français. On attend, en effet, dans le cadre du grand emprunt de l'Etat, quelques centaines de millions d'euros supplémentaires dans le monde du numérique et sur cette somme, nous espérons qu'une partie pourra être consacrée à des produits que nous revendons en tant que grossiste.

Avec quels fournisseurs de tableaux interactifs travaillez-vous ? Dans ce domaine, nous avons choisi Smart Technologies, numéro un mondial du tableau interactif. Et nous nous apercevons aujourd'hui que dans le monde du Corporate, dans la salle de réunion, le tableau blanc interactif est devenu un outil très demandé. Beaucoup de projets tournent actuellement autour de ce produit. Mais c'est véritablement le plan autour de l'Ecole Numérique qui nous a permis de nous lancer avec Smart Technologies. Toutefois, d'autres produits commencent à arriver, notamment des vidéoprojecteurs interactifs et des solutions de visio et de vidéoconférence. De nombreux projets se développent aussi autour de ces offres. Nous avons d'ailleurs mis en place une unité spécifique à la vidéoconférence.

Vous travaillez également beaucoup sur les infrastructures, quels sont vos projets dans ce domaine cette année ? La partie Infrastructures est un secteur stratégique pour le groupe et représente entre 30 et 35% de notre chiffre d'affaires. Depuis 2005, nous avons d'ailleurs formé une équipe dédiée de support technique avant-vente afin d'accompagner nos revendeurs dans le développement de projets Infrastructures auprès de leurs clients. Nous sommes ainsi devenus quasiment leader dans le monde du grossiste (en parts de marché) tant chez HP que chez IBM sur les serveurs Intel ou AMD, ainsi que sur la partie stockage d'entrée et de moyenne gamme. Chez Microsoft, nous sommes également leader sur la partie vente de Windows Server et j'en profite pour annoncer que nous sommes devenus, par le biais d'un partenariat avec Microsoft, le seul grossiste Value Added Distributor autour d'Hyper-V. Nous avons d'ailleurs décidé de créer un business unit spécifique à la virtualisation avec deux techniciens et un commercial terrain certifiés pour accompagner les revendeurs chez leurs clients finaux. (Source IT Channel)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
jpvkqouw
02/05/2010 21:05:38
+5(!) cheapest cialis oxcuazs
dsujpetb
02/05/2010 21:05:30
your comments4:+ diazepam aslrxdf
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com