Windows 7 : le 64 bits grand gagnant des migrations ?

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 30/04/2010 vers 10h par :
Gilles SALOMON

Depuis que Windows 7 est sorti, Microsoft et certains analystes ont communiqué des chiffres intéressants. Ainsi, on sait que plus de 90 millions de copies ont été vendues, ce score ayant été annoncé début mars. En outre, dès février, plusieurs sociétés d’analyses et de statistiques indiquaient que Windows 7 avait dépassé les 10 % de part de marché. Aujourd’hui, on sait qu’une partie assez importante de l’industrie a des plans de migration vers le système, et c’est le 64 bits qui semble en tirer le plus grand profit.

C’est une situation que beaucoup attendaient : celle où le 64 bits peut enfin prendre le pas. Le renouvellement technologique est intéressant, d’autant qu’il s’accompagne de certains ajouts techniques au passage, mais il ne faut pas perdre de vue quelques vérités premières. Par exemple, le 64 bits ne sert strictement à rien tant qu'on n’a pas au moins 4 Go de mémoire vive et/ou des applications qui en tirent véritablement partie. Chez Microsoft, on indique d’ailleurs qu’Office 2010 64 bits n’apporte rien, excepté dans Excel, où le nombre de lignes devient alors virtuellement illimité, sans parler des opérations mathématiques.

La quantité de mémoire vive disponible change la donne et beaucoup de machines vendues depuis des mois embarquent un minimum de 3 Go. Dès lors, la transition devient plus « motivante ». Mais le vrai frein au changement était la compatibilité. Vista a apporté un environnement plus adapté à cette problématique, les applications 32 bits pouvant s’exécuter de la même manière sur une version 64 bits du système. On retrouve évidemment la même chose dans Windows 7.

Selon le cabinet d’analyse ChangeBASE, 65 % des entreprises prévoiraient une migration vers Windows 7 dans les douze mois qui viennent. Là où cela devient plus intéressant, c’est que plus de la moitié comptent le faire vers une version 64 bits. Des intentions qui doivent ravir Microsoft puisque l’éditeur cherche sans se cacher à se débarrasser de ses versions 32 bits. L’apparition d’une version 64 bits d’Office et la suppression des moutures 32 bits de Windows Server n’ont pas été décidées par hasard.

Bien sûr, il sera intéressant de faire le point dans un an pour mesurer les vrais changements. On notera quand même que la progression du 64 bits se retrouve dans les statistiques fournies par le client Steam. (Source PCINpact.com)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com