Windows 7 : migrer ou périr !

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 18/11/2010 vers 9h par :
Gilles SALOMON

Windows 7 avait été annoncé en fanfare le 22 octobre 2009 et présenté comme la nouvelle merveille (qui permettrait notamment de faire oublier Vista). Un an après, selon une enquête du cabinet Forrester, Windows 7 représente 10 % du  parc des PC en entreprises contre 75 % pour Windows XP qui, à tout le moins, fait de la résistance. 

Mais, toujours selon Forrester, le rythme d’adoption devrait s’accélérer et la migration vers Windows 7 devient un projet critique dans presque toutes les organisations selon le Gartner qui rappelle que 80 % des entreprises ont sauté Windows Vista. Une étude réalisée par Symantec montre que, pour les entreprises qui l’ont réalisé, la migration s’est plutôt bien passée mais a nécessité des ressources importantes.

Un an après avoir dévoilé Windows 7, Microsoft annonce triomphalement que 240 millions de licences ont été commercialisées pendant cette période en faisant le système d’exploitation ayant connu les ventes les plus rapides de l’histoire de Microsoft. Mais, il faut rappeler que primo nombre de Windows 7 est bundlé aux matériels vendus aux particuliers et que par ailleurs la dernière comparaison qui tienne est celle de Windows XP en 2001 et qu’à l’époque le parc de PC était significativement inférieur à ce qu’il est aujourd’hui.

Quoiqu’il en soit, les entreprises n’auront pas le choix et elles devront migrer vers Windows 7 (ou vers un autre système d’exploitation ce qui est statistiquement peut probable) car le support touche à sa fin. Au début 2009, Windows XP est entré dans la phase de support étendu signifiant que le produit ne bénéficiera plus d’améliorations fonctionnelles ou techniques.

En outre, le support pour Windows XP SP2 est arrivé à échéance le 13 juillet dernier indiquant que les utilisateurs doivent passer à SP3 pour bénéficier du  support étendu qui s’interrompra le 8 avril 2014.

Un an après le lancement de Windows 7, Forrester publie une mise à jour de son étude sur l’adoption du nouveau système d’exploitation de Microsoft dans les entreprises d’Europe et d’Amérique du Nord. Cette nouvelle étude, menée auprès d’environ 700 décideurs IT en entreprises de toutes tailles, montre que 75% des postes tournent encore sous Windows XP, 10% utilisent maintenant Windows 7 et 7% Windows Vista.

Si l’adoption de Windows 7 semble faible pour le moment, considère Benjamin Gray, analyste de Forrester et auteur de l’étude « Updated 2010 : Windows 7 Commercial Adoption Outlook », c’est principalement pour des raisons de délais de migration. Cependant, la situation devrait changer radicalement dans les trois prochaines années, principalement grâce à 3 facteurs :
-  Après une période de crise où les achats en infrastructures informatiques étaient plutôt faibles, il est temps pour de nombreuses entreprises de renouveler leur parc.
- Les services de support pour Windows XP vont peu à peu cesser.
- Les entreprises voient en général un avantage commercial à migrer vers Windows 7
Remarquons que seul le troisième facteur est lié au produit. Et de toute façon, les entreprises n’auront pas le choix de ne pas migrer, sauf à prendre des risques. Selon l’enquête, 90% des entreprises souhaitent migrer vers Windows 7  (On peut se demander si ce souhait se serait exprimé la migration n’avait pas ce côté quasi obligatoire) :
- 46% des entreprises interrogées sont en phase ou projettent de déployer Windows 7 sur leurs postes dans les 12 prochains mois, contre 7% l’année dernière pour l’année à venir.
- 42% d’entre elles prévoient de le faire après les 12 prochains mois.
Selon Forrester, les 5 premières fonctionnalités auxquelles les DSI doivent se préparer sont :
- DirectAccess qui simplifie la connectivité des utilisateurs mobiles ;
- BranchCache qui améliore l’accès au réseau ;
- BitLocker and BitLocker To Go pour la sécurisation des disques durs et des supports USB ;
- AppLocker qui autorise un contrôle plus fin sur l’accès aux applications ;
- Federated Search qui facilite la recherche de données en local ou distantes.

Retour sur la migration    

Malgré les retards rencontrés dans le processus de migration, les responsables  informatiques qui ont entreprises s’expriment de façon plutôt positive au sujet du dernier système d’exploitation de Windows. C’est ce que montre une enquête réalisée par Symantec auprès de 1360 responsables informatiques. Dans l'ensemble, 78% des équipes informatiques ont déclaré que le processus de migration s'était passé en douceur, et 63% qu'il s’était avéré plus facile comparé à leur dernière mise à jour de système d’exploitation. 

Cette étude de Symantec a notamment mis en lumière la nécessité d’une planification précise (plus de 80% des entreprises l’ont constaté) et le fait que le processus de migration de Windows 7 mobilise en moyenne la moitié du personnel informatique d’une entreprise.

La plupart des entreprises a constaté que la durée de la migration vers Windows 7 a été plus longue que prévue et 52% d’entre elles citent l’incompatibilité de certaines applications comme la raison principale de ce retard.

Lorsqu’ils sont interrogés sur les facteurs qui ont été « plutôt ou significativement améliorés » suite à la migration, les équipes informatiques citent à 79% la performance  comme premier critère, suivi par l’expérience utilisateur et de la sécurité (76% pour ces deux critères). Les autres améliorations importantes constatées concernent la fiabilité (74%), la simplicité d’utilisation (69%) et la gestion des terminaux (66%).

Et aussi
- La préparation: Les responsables informatiques ont constaté que leur équipes ont passé dix heures en moyenne pour la préparation de la mise à jour, y compris la planification, la formation et la réalisation des tests pilotes. Par ailleurs, plus de 80% des entreprises ont constaté que la planification était nécessaire afin de les aider dans la migration et qu’elle permettait également de réduire les coûts.
- Le processus de migration : La durée moyenne du temps consacré à la migration de chaque machine existante disposant d'un ancien système d’exploitation est de 5 heures, mais elle est réduite  à 4 heures dans le cadre du déploiement sur une nouvelle machine.
- L'automatisation : Les réponses obtenues dans le cadre de l’étude ont indiqué que si une entreprise était équipée d’au moins dix ordinateurs, il était plus avantageux d’automatiser le processus de migration.
- Remplacer l'ensemble du système : De nombreuses sociétés ont déclaré profiter de la migration vers Windows 7 pour mettre en œuvre la standardisation, une interface de bureau virtuelle et d’autres mesures de sécurités complémentaires. Afin de mieux gérer les applications qui ne sont pas encore compatibles avec Windows 7, 71% des personnes interrogées ont tout simplement décidé de les remplacer. (Source : ITR Manager)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com