Microsoft : « La 360 a connu la plus forte augmentation des ventes »

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 24/01/2011 vers 8h par :
Gilles SALOMON

David Dufour, directeur marketing de Xbox France, a tenu à revenir sur les chiffres avancés par Sony. Et a rappelé la belle dynamique actuelle de sa console HD, tout en rassurant les joueurs inquiets par la mode des jeux grand public.

01net: En début de semaine, nous rapportions que Sony annonçait avoir vendu deux fois plus de PS3 que Microsoft de Xbox 360, en 2010, en France. Vous confirmez ?
David Dufour : pas du tout. La PS3 est effectivement à un peu plus de 800 000 exemplaires, mais nous sommes à 550 000 de notre côté. Sony est au-dessus, mais je ne vois pas en quoi il s’agit du double. Ce que nous voyons, c’est que nous portons notre base installée à 2,2 millions, un joli chiffre, qu’il faut rapporter au million de la première Xbox.

2010 a donc été une bonne année ?
Oui. Les six premiers mois ont été difficiles à cause de la baisse de prix de nos deux concurrents, mais à partir de juillet jusqu’à janvier, grâce notamment à la sortie d’un nouveau modèle de Xbox 360 et de Kinect, nous avons connu une croissance d’environ 36 % par rapport à la même période en 2009. Aucune autre console ne fait aussi bien. 2009 était déjà notre meilleure année et dans l’ensemble, on fait 15 % de mieux. 2010 est donc devenue notre meilleure année, et nous pensons que nous pouvons faire encore mieux l’an prochain.

Qu'est-ce qui vous rend si optimiste ?
Nous sommes dans un cycle très atypique. D’habitude les consoles connaissent un lent démarrage, un pic, puis une baisse des ventes, or nous venons de connaître deux pics d’affilée, et grâce à Kinect, nous sommes encore plus confiants pour 2011. Nous sommes à 300 000 Kinect en France. 50 % des gens n’étaient pas équipés de Xbox 360 et l’ont acheté pour Kinect. Soit 150 000 sur un total de 550 000 vendues en 2010, en seulement deux mois. Pas mal, non ?

Comment expliquez-vous alors que le jeu le plus vendu sur Kinect soit un jeu de sport, genre qui correspond le plus à la clientèle traditionnelle de la console ?
Mais Kinect Sports n’est pas un jeu de sport comme les autres, il est vraiment très différent d’un FIFA ou d’un NHL. Des jeux de ping-pong ou de bowling jouables par tous, sur Xbox 360, nous n’en avions pas. Et derrière, le jeu le plus vendu est une simulation de danse (Dance Central), devant Your Shape. Il est au coude à coude avec Kinectimals, qui est destiné aux enfants. Nous n’avions pas de jeux destinés à ces publics avant.

« Le mythe du gamer reclus sur lui-même a vécu »

Justement, certains joueurs s’inquiètent de voir leur loisir préféré de plus en plus orienté vers le grand public et déplorent la « banalisation » du jeu vidéo. Certains redoutent même que sur la prochaine console de Microsoft, Kinect puisse devenir l’interface par défaut, comme sur Wii, au détriment de la manette. Que leur répondez-vous ?
Ce n’est pas la direction ou l’impression que me donne le groupe Xbox. Notre démarche, c’est le grand écart entre notre clientèle historique, les gamers, qui sont le cœur de cible de la console depuis son lancement, et le grand public, avec Kinect.
On pense pouvoir contenter les deux. Le mythe du gamer qui a peur d’être spolié dans sa passion, qui vit reclus sur lui-même, a vécu. Aujourd’hui, l’âge du joueur moyen, c’est près de trente ans. Il y a des chances pour qu’il ait une femme, des enfants, qu’il ait envie de jouer avec eux parfois et seul à d'autres moments. Il peut alterner. Evidemment, ça peut faire peur, mais pour nous, ce sont deux portes d’entrée différentes dans le jeu vidéo.

En Angleterre, Kinect Sports est dans le top 10 des jeux les plus vendus toute console confondue sur les semaines d’après Noël. Pourquoi n’en est-il pas de même en France ? Il y a une résistance culturelle à Microsoft ?
Je ne parlerais pas de résistance culturelle, juste de différence de bases installées. En Angleterre, la Xbox 360 est de loin la console qui se vend le plus, donc c’est normal que ses jeux soient plus fréquemment dans le top 10. En France, le problème de la Xbox 360, c’est l’héritage de la première version, qui a bien marché dans les pays anglo-saxons mais pas dans le reste de l’Europe. Cela tient à son positionnement. Les pays anglo-saxons ont une culture plus gamer, alors qu’en France, nous nous partageons entre gamers et casuals [joueurs du dimanche, NDLR]. Mais c’est bien, cela nous laisse de la marge de progression avec Kinect, il y a de l’espoir ! (Source 01 net)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com