Bing.fr, une réelle alternative à Google ?

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 11/03/2011 vers 15h par :
Gilles SALOMON

Microsoft a lancé le 1er mars dernier la version définitive de Bing.fr et espère ainsi bousculer un peu l’hégémonie de Google. Aux Etats-Unis, en tout cas, Microsoft est satisfait du succès de son moteur de recherche qui s’accapare 12,8% du marché et peut se vanter d'avoir gagné 20 millions d’utilisateurs uniques en un an. Mais comment faire pour contrer Google et convaincre les internautes de faire confiance à Bing ?

En jouant sur la différence, l'originalité et en soignant l’interface utilisateur. Sans être révolutionnaire, l’interface de navigation de Bing joue la carte du multimédia avec des images, des vidéos, des vignettes de présentation rapide pour le résultat des recherches et une page d’accueil illustrée renouvelée régulièrement.

Pour attirer l’internaute, Bing mise également sur les contenus développés par ses partenaires français dont Allociné, Pages-Jaunes, le GIE E-Presse (Les Echos, Le Parisien, L’Equipe, Libération, etc.) ou encore la BnF. Microsoft a en effet noué plusieurs partenariats dont un avec Pages Jaunes qui commercialisera désormais les solutions Microsoft AdCenter auprès de son portefeuille d’annonceurs.

Pour l’internaute, ce partenariat sera l'occasion d'obtenir des réponses plus ciblées pour certaines recherches. Par exemple, en faisant une recherche sur un professionnel, Bing fournira les réponses les plus pertinentes en utilisant les contenus Pages Jaunes. Celles-ci pourront d’ailleurs être localisées sur une carte. C'est un plus. 

Ce sera grosso modo la même chose avec le GIE E-Presse qui offrira aux utilisateurs de Bing un accès privilégié à l’actualité. « A l’heure où les Français s’informent de plus en plus sur Internet, notre vocation est de leur proposer un nouveau contrat de lecture, impliquant un traitement déontologique des informations journalistiques proposées par les éditeurs » explique Xavier Spender, Président du GIE E-Presse.

« Notre partenariat avec Microsoft respecte ce contrat et exprime une communauté de valeurs : valorisation des contenus des professionnels des médias au bénéfice du plus grand nombre, respect du pluralisme, de la propriété intellectuelle stratégique pour l’avenir de notre profession et développement d’un Internet de confiance protecteur de la vie comme des données privées ».

Mais il n’y a pas que ça. Microsoft a également travaillé sur la puissance de son moteur de recherche et mis au point un algorithme sur mesures permettant d’anticiper les intentions des internautes et de présenter les résultats selon plusieurs catégories. Par exemple, si la requête est « Lyon », Bing va explorer les réponses potentielles au sein de catégories concernant la ville, ses photos, mais aussi sa météo, ses attractions, et ses restaurants.

Microsoft a aussi soigné l’affichage visuel avec une place prépondérante données aux photos, aux aperçus et aux contenus graphiques. L'éditeur a également tout fait pour qu’un maximum d’informations utiles soit affiché sur la page de résultats (numéro de téléphone, adresse, etc.).

Tout ce qui peut permettre de gagner du temps. Les résultats proposés par Bing croisent par ailleurs le meilleur des résultats texte, audio, vidéo et image avec un encadré permettant en un coup d’œil de tout savoir sur le site proposé en réponse. Bing offre également 17 galeries de vignettes sur des thématiques spécifiques (affiches de cinéma, livres, etc.).

Sans compter que sur Bing, il n’est plus nécessaire de changer de pages pour découvrir les résultats. Il suffit de scroller et les résultats défilent à l'infini sur une même page… A la différence de Google qui enchaîne les changements de pages.
Ajoutez à cela le fait que Microsoft supprime les données personnelles de l’utilisateur au bout de six mois, et vous obtenez un moteur de recherche qui a pour ambition de rebattre les cartes de la recherche sur Internet.

Enfin, signalons que Microsoft s’est aussi associé à Yahoo ! pour créer la Search Alliance. Désormais donc, toutes les requêtes effectuées sur Yahoo Search seront estampillées « powered by Bing ». Notez aussi que Bing sera disponible sur smartphone via un site mobile enrichi. Microsoft a, en effet, conclu un accord avec Nokia permettant à Microsoft Advertising de devenir l’une des deux régies de référence. Bing deviendra donc le moteur de recherche par défaut des smartphones Nokia et Nokia Maps sera intégrée dans Bing Maps.

Toutes ces nouveautés suffiront-t-elles à faire de Bing une réelle alternative à Google ? Mystère… (Source: Info DSI)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com