Le deal avec Microsoft, une véritable entourloupe pour Nokia

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 17/03/2011 vers 10h par :
Gilles SALOMON

Les aspects financiers de l'accord Nokia-Microsoft commencent à être dévoilés, avec une impression grandissante que, dans cette histoire, Nokia se fait profondément avoir. L'encre du contrat n'était pas encore sèche que Stephen Elop, le PDG du constructeur finlandais, annonçait déjà que ce partenariat allait rapporter « des milliards de dollars » à sa société. Un joli pactole en perspective.

Mais la réalité est un peu différente. Selon le site Bloomberg, Microsoft va transférer non pas « des milliards » mais « plus d'un milliard » de dollars à Nokia, pour le développement et la promotion de terminaux Nokia sous Windows Phone 7. La nuance a son importance.

Par ailleurs, pour chaque téléphone vendu, Nokia devra payer à Microsoft des royalties qui, selon Business Insider, seraient au maximum de 15 dollars par unité. A partir de 70 millions de téléphones vendus, Microsoft pourrait donc déjà retrouver sa mise de départ. Et ce chiffre est loin d'être hypothétique : en 2010, Nokia a vendu plus de 100 millions de smartphones sous Symbian (source Gartner). Si cette gamme est totalement remplacée par Windows Phone – et que les ventes restent au même niveau – c'est le jackpot assuré pour Microsoft, et cela de manière récurrente.

Mais ce n'est pas tout. Dans l'accord avec Nokia, Microsoft a également négocié un accès à deux grosses pépites de Nokia : son important portefeuille de brevets (plus de 42 000 brevets déposés) et le service Navteq, l'un des principaux fournisseurs de cartes pour la géolocalisation (racheté en 2007 pour 5,7 milliards de dollars). Avec ce dernier, Microsoft envisage, entre autres, de proposer aux annonceurs des publicités géolocalisées. Les revenus seraient alors partagés entre Nokia et Microsoft. Mais pour l'instant, la publicité mobile est encore à ses débuts. Dans ce domaine, Nokia ne pourrait rien espérer de sonnant et trébuchant avant quelques années.

A l'inverse, la réorganisation qui va découler de l'accord avec Microsoft va peser sur Nokia, au niveau humain et financier. Tout un pan technologique dans lequel les finlandais ont investis depuis des années est mis aux oubliettes. La licence d'exploitation du framework de développement Qt, par exemple, vient d'être cédée à Digia. Et ce n'est que le début.

Si on fait la somme de tout cela, il apparaît que le grand gagnant de cet accord est Microsoft. Pas Nokia.  (Source: 01 net)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
DOLReDqBJzj
15/01/2012 13:55:41
KyCe40 nmezytabqxcy
UjuOmioFJXm
13/01/2012 12:35:43
PQABKi pxyumfcfzazf
VNgTIHhrGGiOmmEdsps
12/01/2012 23:17:11
When you think about it, that's got to be the right asnewr.
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com