Microsoft contre Google, c'est Goliath face à Goliath

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 15/04/2011 vers 10h par :
Gilles SALOMON

Les changements annoncés au sein des instances dirigeantes de Google ont fait couler beaucoup d’encre. Le retrait d’Eric Schmidt entraîne des questions sur les ratés 2010, comme Google Wave, ou sur les « désaccords » entre les deux fondateurs Larry Page et Sergueï Brin.

Interrogé par des confrères journalistes à Davos, lors du Forum économique mondial, Eric Schmidt a écarté les hypothèses avancées et invoque une simple clarification des rôles. Il a insisté sur la concurrence frontale face à Microsoft, son ennemi numéro un, plutôt que sur celle du trop petit Facebook, toujours pas coté en Bourse. « Ne nous trompons pas, c’est Microsoft qui dispose de plus d’argent, de plus d’ingénieurs et d’une présence mondiale », a-t-il cru bon de préciser.

Microsoft, dont le moteur de recherche Bing ne menace pas vraiment la suprématie de Google, mais qui irrite suffisamment le leader mondial du secteur pour que fusent les accusations de plagiat. L’éditeur ne serait qu’un « vilain » copieur piégé par d’ingénieux ingénieurs de Google. Ses partisans s’en défendent : Google ne serait qu’un méchant hypocrite qui profite des spams en prétendant les contrer. Une passe d’armes puérile, mais qui en appellera certainement d’autres. Car Google rêve d’attaquer Microsoft sur le marché des entreprises.

Mais les « Microsoftiens » se préparent à la riposte. Ils communiquent et s’agitent beaucoup, trop pour des personnes « sereines », face à la concurrence. Ils s’affichent, avec l’outil de création de sites Webmatrix, aux côtés de la communauté open source, s’inscrivent dans la tendance du moment, pensant, parlant et ne jurant plus que par le cloud.

Brique après brique, Microsoft construit une offre en ligne conséquente pour contrecarrer les Google Apps. Un marché du Saas (Software as a Service) sur lequel la firme devra accélérer son cycle de développement, ne pouvant plus compter sur un lancement majeur tous les deux ou trois ans. A eux de montrer qu’ils en sont capables. (Source 01 net)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com