Nokia et Microsoft : l'accord définitif est signé, le « nouvel écosystème mobile global » en construction

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 05/05/2011 vers 14h par :
Gilles SALOMON

Les deux sociétés ont annoncé la signature de l’accord définitif de partenariat correspondant à l’annonce du 11 février dernier. Cet accord vise à instaurer un « nouvel écosystème mobile global » mettant à profit la complémentarité des atouts des deux partenaires au sein de la plate-forme Windows Phone de Microsoft.

Cette union devrait leur permettre d’accélérer le développement de leur activité et d’être plus à même de faire face à la concurrence, notamment d’Apple et de Google. En outre, tous deux se verseront respectivement des sommes en rétribution des contributions apportées et pratiqueront également l’échange de droits de propriété intellectuelle.

Le constructeur et l’éditeur mettent en avant l’intérêt de ce partenariat pour chacun d’entre eux comme pour le marché du mobile dans son ensemble et donc pour les consommateurs également, sans oublier leurs différents partenaires. « Au plus haut niveau, nous sommes entrés dans un partenariat gagnant-gagnant (win-win), commente Stephen Elop, Président and PDG of Nokia Corporation. C’est la complémentarité de nos atouts, et la compétitivité totale de cette offre combinée qui est la fondation de notre relation ».

« Notre accord est bon pour l’industrie, renchérit Steve Ballmer, PDG de Microsoft. Ensemble, Nokia et Microsoft, nous allons innover encore plus vite et offrir aux consommateurs et à nos partenaires des opportunités de croissance au sein de ce nouvel écosystème ».

Le développement d’un nouvel écosystème Nokia-Microsoft s’organise selon quatre axes. Premièrement, la mise en commun des atouts de chacun autour de la plate-forme Windows Phone, dont Nokia contribuera au développement. Le constructeur y apportera en effet ses solutions de cartographie, navigation et certains de ses services basés sur la géolocalisation, mais aussi l’image - la photographie, sa maîtrise du design hardware et du support des différentes langues. Pour sa part, Microsoft mettra à disposition sur les produits Nokia son moteur de recherche Bing en ajoutant de la valeur à travers le développement, entre autres, de la productivité, de la publicité, du jeu et du social media.

Les deux partenaires misent sur la combinaison, d’une part, de la localisation et, d’autre part, de la publicité et de la recherche pour mieux monétiser les solutions de navigation et de localisation de Nokia et générer des nouvelles formes de revenus publicitaires.

Afin de réaliser cette mise en commun, Nokia et Microsoft s’engagent tous deux à former des développeurs assurant la création d’applications locales et globales. Nokia proposera notamment à ses développeurs de s’inscrire gratuitement au programme « Windows phone developer ».

Pour commercialiser ces applications, un nouveau magasin sera ouvert sous la marque Nokia en s’appuyant sur Windows Marketplace. Ce portail permettra aux développeurs de publier et de distribuer leurs applications via un même canal, que celles-ci soient utilisées sur un Windows Phone, un téléphone sous Symbian ou un mobile sous Series 40.

Enfin, Nokia fournira son expertise dans la facturation de services via la facture de l’opérateur mobile afin que les participants à l’écosystème Windows Phone Mobile tirent profit des 112 accords signés avec des opérateurs de 36 pays.

Deuxièmement et troisièmement, chacun des partenaires sera rétribué par l’autre en reconnaissance des éléments apportés et du travail fourni. Nokia versera ainsi à Microsoft un « running royalty » pour la plate-forme Windows Phone, qui débutera à la livraison du premier mobile équipé de ce système d’exploitation. Nokia, cependant, verra ses dépenses opérationnelles réduites grâce à la mise à disposition de la plate-forme Windows Phone par Microsoft.

Inversement, Microsoft versera à Nokia « des milliards de dollars US » en échange de ses contributions.
Enfin, le quatrième axe est lié à la mise en place d’échanges de droits de propriété intellectuelle.

Par ailleurs, sur le plan de l’équipement, Nokia et Microsoft sont en train de développer le premier mobile Nokia fonctionnant sous Windows Phone, dont l’arrivée sur le marché est prévue pour 2012, et d’autres devraient suivre. Nokia commence en outre déjà à développer des applications-clés et des services dans l’environnement Windows Phone ainsi qu’à inciter des développeurs à mettre au point des applications tierces.

L’accord de partenariat étant signé, reste pour Nokia et Microsoft à mettre en place des accords avec les opérateurs, les développeurs et les autres partenaires afin de les amener à rejoindre ce nouvel écosystème. (Source IT Channel)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com