Mango : prudence sur les fuites de ROM pour Omnia 7 et Mozart

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 15/09/2011 vers 13h par :
Gilles SALOMON

Cette rentrée est placée sous le signe de la mobilité. D’ici la fin du mois prochain, plusieurs gros concurrents auront tous présenté ou lancé une évolution majeure, que l’on parle d’Apple et son iOS, Google et son Android ou Microsoft et son Windows Phone 7. Au sujet de ce dernier, la mise à jour Mango est désormais imminente. Pour preuve, l’arrivée sur certains sites de « fuites » sur les ROM de plusieurs téléphones.

L'univers des ROM : un monde d'incertitude : Les ROM sont comme des images que l’on peut utiliser pour remplacer le système de base d’un smartphone ou d’une tablette. Pour être plus précis, elles peuvent contenir deux types de données cruciaux pour le téléphone et pourtant très différentes : le système d’exploitation proprement dit, ici Windows Phone 7 Mango, et le firmware du téléphone.

Cette question de firmware est importante pour ne pas tomber dans certains pièges. Il s’agit d’une brique logicielle qui fait le lien entre le matériel du smartphone et le système d’exploitation. Il est parfois mis à jour pour corriger des problèmes ou améliorer des performances et le système d’exploitation n’est pas en cause. La version du firmware est donc toute aussi importante que celle du système.

Et justement, les ROM que l’on peut voir apparaître actuellement sur certains sites spécialisés concernent les deux éléments. Deux modèles sont pour l’instant concernés : le Mozart de HTC et l’Omnia 7 de Samsung. Pour l’un comme et l’autre, la ROM contient donc un firmware et la mise à jour Mango, mais il faut faire preuve de sérieuses précautions.

Attention au firmware : Il faut en effet vérifier pour chaque ROM quelles sont les versions et types de versions inclus. Le cas de la ROM de l’Omnia 7 est la plus parlante. La version du système est bien la finale de Mango a priori. Concernant le firmware, c’est nettement plus complexe. Ainsi, on connaît la version, estampillée I8700XXKH2, mais c’est son type qui change la donne.

Comme l’indique le site spécialisé SamFirmware, il s’agit d’un firmware d’ingénierie et qui doit donc être considéré comme une version de travail. Autrement dit, son comportement n’est pas entièrement prévisible et mieux vaut attendre la publication d’un firmware conçu pour le grand public. À ce titre, le site MonWindowsPhone.com a interrogé Samsung en faisant remonter bon nombre de problèmes présents sur l’Omnia 7. Le constructeur a répondu que la « prochaine mise à jour disponible dans les semaines à venir permettra de corriger l’essentiel des problèmes rencontrés par les utilisateurs et permettra également de passer sur Mango ».

Et le blocage du smartphone ? Concernant la ROM pour le Mozart de HTC, le firmware ne semble ici causer aucun problème, mais il n’est pas tout à fait certain que la version de Mango incluse soit réellement la finale, même si certains l’affirment. Selon les participants du forum XDA Developers, il s’agit de la version build 7720.68. Mais ce deuxième cas permet de soulever une autre difficulté à prévoir pour ceux qui tenteraient l’aventure.

Quand bien même vous souhaiteriez tenter l’aventure en dépit des avertissements sur le type de firmware ou la version du système, une autre barrière peut vous empêcher de passer. Votre téléphone peut en effet être lié à un opérateur, auquel cas la ROM que vous possédez n’est pas neutre et la mise à jour va échouer. En outre, il faut posséder des outils spécifiques pour effectuer la mise à jour, et aucune de ces manipulations n’est sans risque.

Ceux qui sont pressés trouveront évidemment toujours un moyen de franchir les obstacles. Toutefois, la mise à jour officielle pour Mango est imminente et est d’ailleurs probablement en cours d’envoi chez plusieurs opérateurs déjà. Ces derniers vont effectuer les dernières vérifications et l’éditeur a promis que tous les téléphones auraient mis à jour d’ici la fin de l’année. Une affirmation à vérifier de près car on se souviendra que la diffusion de la version NoDo de Windows Phone 7 avait connu plus d’un couac, dont une mauvaise communication.  (Source PCInpact)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com