Windows 8 : Une synthèse et quelques points de vue (2/3)

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 24/10/2011 vers 15h par :
Gilles SALOMON

Par Pierre Bugnon, Directeur Associé de Calipia

Windows 8 et la virtualisation : Windows 8 intègrera un hyperviseur (Hyper-V v3.0) qui permettra nativement de lancer différents systèmes d’exploitation sur un poste de travail. A l’instar de ce qui est actuellement proposé par Microsoft avec Windows Server 2008 R2.

Nous ne reviendrons pas sur le détail des améliorations apportées par la version 3 d’Hyper-V qui sera intégrée dans Windows 8 (ce point est traité dans la rubrique actualité de cette même Lettre Calipia), les principales concernant plus la virtualisation de serveurs avec par exemple des possibilités de sessions multiples de déplacement à chaud – sans interruption pour l’utilisateur – de machines virtuelles (avec Live Migration) ou le déplacement à chaud des VM entre différents espaces de stockages (avec la fonction Live Storage Move).

Ceci dit, certaines nouvelles fonctionnalités d’Hyper-V v3.0 sont intéressantes pour les postes de travail, comme la réallocation à chaud de mémoire vive pour une machine virtuelle, les communications réseau possibles entre deux machines virtuelles via un réseau Wifi ou l’optimisation graphique RemoteFX sur Windows 8 pour l’accès à une machine virtuelle avec la Connexion de Bureau à Distance (RDC).

La possibilité d’activer Hyper-V sur Windows 8 ne sera possible que pour les ordinateurs équipé de processeurs 64 bits (x64, comme pour Windows Server) et supportant la fonction de Second Level Address Translation (SLAT) qui permet de gérer deux niveaux de mise en correspondance des adresses mémoire physiques et virtuelles, apportant ainsi des gains sensibles de performances dans un environnement virtualisé. Et bien entendu cette possibilité ne sera probablement offerte que sur les éditions de Windows 8 destinées aux entreprises (et sur l’équivalent de l’édition Intégrale), mais il est un peu tôt pour être affirmatifs, Microsoft n’ayant pas encore communiqué sur les aspects pratiques de commercialisation de son futur système d’exploitation.

Ces points pratiques étant évoqués l’arrivée de la virtualisation sur le poste de travail avec Windows 8 amène quelques réflexions que voici :

- Avec l’intégration de sa technologie d’hyperviseur Hyper-V v3.0 dans Windows 8, Microsoft porte sur le poste de travail un coup assez dur à son concurrent VMWare et dans une moindre mesure à son « partenaire » Citrix, en donnant un sérieux coup de pouce (si Windows 8 connait le succès escompté) à son format de fichiers de disques durs virtualisés, ce qui pourrait sensiblement modifier la donne sur un marché actuellement dominé par VMWare.

- La précédente technologie de virtualisation de Microsoft pour le poste de travail était Virtual PC puis Windows Virtual PC (pour Windows 7). Quid du support de cette technologie certes obsolète mais néanmoins utilisée par les particuliers ayant opté pour Windows XP Mode (pour exécuter des applications non compatibles sur Windows 7) ou les entreprises ayant choisi, pour les mêmes raisons de déployer le composant MED-V (Microsoft Enterprise Desktop Virtualisation) inclus dans le Microsoft Desktop Optimization Pack (MDOP) ? Une petite refonte de ces composants s’imposera donc…

- Plus important, Microsoft a déposé un brevet en août portant sur la possibilité de faire passer le système d’exploitation dans un mode isolation (sandbox / bac à sable / m’embêtez pas / etc.) qui implique que les applications seraient exécutés de façon virtuelles. Et si aucune communication sur la mise à disposition concrète de cette technologie appelée Windows Direct Experience (après probablement des heures de réunions entre spécialistes du marketing qui feraient mieux de passer du temps avec leurs enfants), on peut légitimement se poser la question du lien avec l’offre de virtualisation d’applications APP-V elle aussi proposée via le MDOP.

Cette intégration de la virtualisation hardware dans le système d’exploitation Windows 8 pose donc potentiellement la question de la redondance des infrastructures MED-V et APP-V pour les entreprises ayant déployés ces composants et ayant un parc Windows Vista, Windows 7 et Windows 8…

Mais globalement cela reste une bonne nouvelle. (Source Info DSI)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com