Microsoft veut doter l'informatique embarquée de plus d'intelligence

Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Publié le : 20/11/2011 vers 12h par :
Gilles SALOMON

L’éditeur vient de dévoiler sa roadmap pour Windows Embedded. Avec le noyau Windows 8, le logiciel embarqué prend place dans une stratégie plus globale qui va jusqu'au cloud.

L'étude IDC montre l'explosion du nombre des systèmes embarqués d'ici à 2015.
 IDC estime que le nombre de dispositifs embarqués intelligents va passer de 800 millions en 2010, à 2,3 milliards d’ici à 2015. Le cabinet d’études considère un dispositif comme intelligent s’il dispose d’une puissance de traitement suffisante, d’un système d’exploitation et surtout d’une capacité d’échange de données avec son environnement.

C’est sur ce créneau haut de l’informatique embarqué que Microsoft positionne sa nouvelle gamme Windows Embedded. Lorraine Bardeen, à la tête de Microsoft Windows Embedded Business pour la zone EMEA, résume la position de Microsoft sur le marché des systèmes embarqués : « Nous sommes entrés sur le marché de ce que le MIT a défini comme l’internet des objets avec Windows CE 1.0, en 1996. Ce domaine existe depuis une quarantaine d’années maintenant, notamment dans les secteurs de la défense et de l’automobile, mais depuis une quinzaine d’années, nous observons une vraie accélération, et depuis cinq ans, plus particulièrement vers ces dispositifs intelligents. »

Selon l’étude d’IDC, ces derniers représentent les deux tiers des systèmes embarqués qui seront dotés de processeurs évolués en 2015. On comprend pourquoi Microsoft s’est concentré sur cette niche.

Des lancements échelonnés sur 2012 : Aujourd’hui, son offre en matière de systèmes embarqués se compose de Windows XP Pro for Embedded Systems en entrée de gamme (pour les systèmes dotés de 128 Mo de RAM et d’un processeur x86 32 bits), de Windows Vista for Embedded Systems et de Windows 7 SP1 for Embedded Systems en haut de gamme. Le lancement de Windows 8 en 2012 sera l’occasion pour l’éditeur de repenser sa gamme de systèmes embarqués, avec une évolution majeure qui plaidera pour son offre : le support du processeur ARM, et donc des architecture moins coûteuses que celles basées sur x86.

Un trimestre après le lancement de Windows 8, Microsoft proposera Windows Embedded Enterprise, son haut de gamme. Ce système reprendra toutes les fonctionnalités de la version PC Premium, et visera essentiellement les guichets automatiques, distributeurs bancaires et autres applications kiosques. Trois trimestres après le lancement de Windows 8, ce sera au tour de la version Windows Embedded Standard d'être lancée. Elle concernera des applications plus pointues, et sera plus modulaire et légère. Enfin, lors du second semestre 2012, la version Compact viendra remplacer Windows Embedded CE Platform. Celle-ci s’appuiera sur Windows 7.

Microsoft veut dépasser le seul cadre du logiciel embarqué : Face à de nombreux rivaux tels que Tizen, le projet de la Linux Foundation qui succède à MeeGo, à VxWorks de Wind River ou encore Neutrino RTOS de QNX Software Systems, Microsoft va miser sur une stratégie qui va bien au-delà du seul système embarqué. « Windows Embedded fait partie de la division serveurs et outils. Cela signifie que nous souhaitons offrir un nouveau type de solution d’intelligence distribuée, depuis le terminal qui pourra disposer de ses propres capacités analytiques, jusqu’au cloud computing, avec des solutions s’appuyant sur Azure. »

Concernant le volet analytique, Microsoft propose déjà SQL Server 2008 R2 sur ces systèmes embarqués. Il offrira des solutions complètes aux industriels exploitant tant ses offres serveurs que celles de cloud computing. Illustration de cette intégration globale : Microsoft System Center disposera d’une extension Windows Embedded Device Manager avec lequel un industriel pourra gérer son parc de terminaux embarqués. Microsoft estime être bien placé sur les marchés des équipements médicaux, des robots industriels et de la distribution.

« Nous sommes bien placés sur les applications en interaction avec les utilisateurs ( kiosques, automates bancaires…) mais nous sommes en contact avec des constructeurs automobiles européens et nous aurons bientôt des annonces à faire dans ce secteur », conclut Lorraine Bardeen. (Source 01 net)

Votre commentaire:

Votre pseudo :

Votre commentaire :

Saisir les caractères ci-contre dans le champ suivant :
 Rafraichir

PseudoCommentaire
Soyez le premier à réagir !
Nos partenaires : www.bestof-microsoft.com | www.exchangedump.com | www.exchangedump.com | www.formation-exchange.com | www.formation-management-dif.com | www.formation-mcpd.com | www.formation-pmp.com | www.formation-seven.com | www.formation-windows-7.com | www.formation-windows7.com | www.formation-windows-seven.com | www.certification-mcpd.com | www.certification-windows-7.com | www.consulting-exchange.com | www.e-managementinstitute.org | www.certification-mcitp.com | www.formation-mcsa.com | www.bestof-exchange.com | www.exchange-consulting.com | www.bestof-voip.com | www.formation-cisco.com www.formation-mcitp.com.com | www.laboratoire-exchange.com | www.messagerie-consultant.com | www.bestof-windows.com | www.bestof-sharepoint.com | www.messagerie-consultants.com | www.formation-mcts.com | www.consultant-messagerie.com